L’Administration des contributions directes (ACD) a tenu compte de la crise sanitaire due au coronavirus et a déplacé la date de dépôt des déclarations fiscales des revenus 2020, au 30 juin 2021, au lieu du 31 mars. 

Délai

Pour la majorité des contribuables, cette date du 30 juin 2021 a un caractère informatif et non limite. Néanmoins, il est toléré que tout contribuable aura jusqu’au 31 décembre 2021 pour rentrer sa déclaration fiscale annuelle sur les revenus de 2020.

Les changements en 2021

Les principaux changements en 2021 sont les suivants :

– Les modifications sur la fiche de retenue d’impôt 2021

Les contribuables non-résidents mariés qui ont optés pour une imposition par assimilation, ont vu pour la première fois apparaitre deux nouveaux abattements. Selon l’ACD, ces ajouts ont pour but de se rapprocher de la réalité des retenues mensuelles sur les revenus.

  • Frais d’obtention forfaitaire, inscrits FFO, pour un montant de 540 euros par an, soit 45 euros par mois.
  • Forfait des dépenses spéciales, inscrit FDS. Le forfait est de 480 euros par an, soit 40 euros par mois. Certains contribuables ont un FDS inscrit sur leur fiche un montant de 480 euros par an et d’autres de 240 euros par an.

On peut aussi noter que l’abattement conjoint/abattement extraprofessionnel (AC/AE), a été divisé par 2 et que chacun des contribuables mariés a désormais sur sa fiche le montant inscrit de 2 250 € par an, soit 187,50 € euros par mois.

Les conséquences de ces ajouts, sont la diminution des impôts retenus à la source mensuellement.

Or ce montant d’impôt retenu n’est qu’une provision, donc s’il est plus faible que le montant de l’impôt réel calculé par la déclaration fiscale annuelle, la partie trop peu retenue à la source devra être reversée après le calcul de la déclaration fiscale annuelle par voie d’assiette.

La déclaration fiscale 2020 a été modifiée pour exprimer plus clairement son choix d’imposition 

Ainsi, le contribuable veut révoquer son choix de demande d’assimilation, il peut le faire d’une façon plus claire et plus simple. Le contribuable peut aussi clairement choisir son modèle d’imposition (collective, individuelle pure ou individuelle avec réallocation). C’était déjà le cas les années précédentes, mais sur le document de cette année 2020, le contribuable pourra aussi clairement révoquer son choix antérieur d’imposition collective ou individuelle.

Détail mensuel sur les charges extraordinaires, des frais de garde d’enfant ou frais de domesticité

Les forfaits de charges extraordinaires forfaitaires déductibles ont été modifiés au 1er avril 2020. Il s’agit de frais de domesticité/emploi à domicile, garde d’enfants et des frais d’aide de soin en fonction d’un état de dépendance.

Jusqu’au 31 mars ce forfait ne pouvait excéder 450 € par mois. À partir du 1er avril il est passé à 600 € maximum par mois. De ce fait, le forfait maximum pour l’année 2020 sera de 6 750 €.

Le contribuable a donc la possibilité de spécifier ces frais pour toute l’année ou au mois le mois dans la déclaration fiscale.

Si vous vous posez des questions sur cette déclaration, si vous souhaitez profiter de nos services et de notre expertise pour remplir votre déclaration fiscale, si vous souhaitez des conseils, n’hésitez pas à contacter AR SERVICES qui pourra vous apporter notre expérience et expertise reconnue dans ce domaine fiscal au Luxembourg.

Notre expertise en matière fiscale et également en matière comptable, social, juridique permettront de vous offrir un service de qualité et vous aider à optimiser à faire diminuer vos impôts au Luxembourg.